M’diq-Fnideq: Un programme préfectoral de généralisation de l’enseignement préscolaire

Les autorités locales de la préfecture de M’diq-Fnideq ont mis en place un programme préfectoral de gestion de 76 unités d’enseignement préscolaire, comprenant 92 classes, qui permettra la généralisation de l’enseignement préscolaire aux niveaux urbain et rural.

Dans le cadre des efforts consentis par la préfecture de M’diq-Fnideq dans ce sens, une convention de partenariat relative à la gestion de 76 unités d’enseignement préscolaire a été élaborée, en collaboration avec la direction préfectoral de l’Education nationale et de la formation professionnelle, la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire et les collectivités territoriales concernées, afin de généraliser l’enseignement préscolaire et garantir sa qualité et sa gratuité au profit de tous les enfants en âge du préscolaire.

Cette convention témoigne que l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), dans sa 3ème phase, investit dans le capital humain et l’impulsion du capital humain des générations montantes.

Par ailleurs, dans le cadre de la mise en oeuvre de cet axe, qui s’inscrit dans le cadre du 4ème programme “Impulsion du capital humain des générations montantes”, le Comité préfectoral de développement humain (CPDH) de M’diq-Fnideq a créé en 2019 un total de 7 unités au sein de 6 douars relevant de la commune d’Allyene, avec une enveloppe budgétaire de 1,245 million de dirhams (MDH), couvrant les travaux d’aménagement et d’équipement, ainsi que les dépenses de gestion durant deux ans.

Dans le but de renforcer ces acquis, une convention de partenariat portant sur deux années a été élaborée afin de gérer 76 unités, grâce à une enveloppe budgétaire totale de 10,12 MDH, financée par l’INDH à hauteur de 1,84 MDH et la Direction préfectorale de l’Education nationale et de la formation professionnelle à hauteur de 5,24 MDH, en plus de la contribution des collectivités territoriales concernées.

Cette convention traduit l’intérêt qu’accordent l’INDH et l’ensemble de ses partenaires au développement de la petite enfance et le soutien de l’enseignement préscolaire, a indiqué la coordinatrice préfectorale de la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire, Hanae Mansour, dans une déclaration à la MAP, notant que ladite convention vise à créer, aménager et gérer des classes de l’enseignement préscolaire, ainsi qu’à former des éducatrices et fournir les fournitures scolaires et les vêtements pour les enfants.

La première phase de la convention porte sur l’ensemble des unités prêtes et créées par les différents intervenants du domaine, que ce soit l’INDH, le secteur de l’Education nationale et de la formation professionnelle, ou encore le secteur de la Jeunesse et des Sports, dont le nombre total atteint 34 unités (50 classes), avec une capacité d’accueil de 1.250 places, et auxquelles 1.237 enfants se sont inscrits jusqu’à maintenant.

Quant à la deuxième phase de la convention, elle implique 42 unités, dont 40 sont en cours de construction ou d’aménagement. Il est prévu que ces unités, à la capacité d’accueil de 1.000 places et dont bénéficieront plus de 950 enfants en âge de préscolaire, ouvrent leurs portes dans les prochains mois.

Loading...