Tinghir : des résultats positifs dans le préscolaire grâce aux efforts de l’INDH

 Les efforts fournis par l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) au niveau de Tinghir, en partenariat avec plusieurs institutions, ont permis d’obtenir des résultats positifs en matière de développement de l’enseignement préscolaire dans cette province.

L’expérience de cette province dans ce domaine est un modèle à suivre, notamment en terme du nombre des unités de l’enseignement préscolaire réalisées en milieu rural, dont les enfants ont besoin d’un tel soutien éducatif.

Il a été ainsi procédé, dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord conclu entre le Comité provincial de l’INDH à Tinghir et la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire (FMPS), à la programmation et l’ouverture de 85 unités de l’enseignement préscolaire dans la province en 2019.

Le responsable provincial de la FMPS à Tinghir, Jamal El Mjabri, a indiqué que ces unités comptent avec un total de 98 classes du préscolaire, ajoutant qu’elles ont permis de créer plus de 100 postes d’emploi.

Il a relevé, dans une déclaration à la MAP, que les efforts déployés entrent dans le cadre de la mise en œuvre du Programme 4 de la Phase III de l’INDH qui fait du soutien au préscolaire un axe prioritaire, rappelant que cet enseignement offre une base de départ permettant aux enfants d’acquérir des habilités et compétences éducatives qui se reflètent positivement sur leur cursus scolaire.

Pour sa part, le chef de la division des affaires sociales à la préfecture de la province de Tinghir, Mohamed Rifki, a fait savoir que 92 classes de l’enseignement préscolaire sont programmées en 2020, dont 37 seront réhabilitées et 55 seront créées, dans le cadre de l’INDH.

Il a mis en exergue les efforts déployés par l’Initiative Nationale pour le Développement Humain au niveau de la province de Tinghir pour promouvoir l’enseignement préscolaire, notamment en milieu rural, à travers la mise en œuvre du Programme 4 de la Phase III de l’INDH.

Parmi les unités créés en 2019 dans ce cadre, figure celle de douar Azrou, relevant de la commune territoriale d’Ait Ouassif, située à 7 km de de Klâat M’gouna. Elle contribue au renforcement de l’offre éducative de l’enseignement préscolaire au niveau de la province de Tinghir.

Cette unité comprend deux classes : la première destinée aux enfants âgés de 4 ans qui sont au nombre de 27, alors que la seconde est réservée aux enfants de 5 ans (30 élèves). Les deux classes sont encadrées par des éducatrices formées par la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire.

L’unité de Tizi, dans la commune territoriale d’Ait Sedrate Sahl El Gharbia (Kelâat M’gouna) comprend également deux classes d’un total de 54 élèves, encadrées par deux éducatrices ayant reçu une formation dans le domaine de l’enseignement préscolaire.

La formation de ces éducatrices, qui leur permet de se doter des compétences et acquis nécessaires dans ce domaine, intervient dans le cadre de sessions organisées par les partenaires de l’INDH.

Les éducateurs et éducatrices appliquent les programmes éducatifs adoptés par le ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Ils utilisent aussi un guide de l’éducateur et les outils pédagogiques nécessaires.

Le programme relatif à l’enseignement préscolaire au niveau de la province de Tinghir est mis en œuvre en partenariat aussi avec la société civile qui contribue à la réussite de ce chantier éducatif important, selon un plan provincial visant le développement de ce volet.

Le président de l’association Iberrahen pour le développement à Klâat M’gouna, Abdelaziz Ait Bou, a souligné que la promotion de l’enseignement préscolaire fait partie des objectifs de cette association qui œuvre à le concrétiser dans le cadre de partenariats avec les communes territoriales de la région et l’INDH.

Il s’est félicité de cette expérience éducative réussie à laquelle l’association contribue en gérant des unités de l’enseignement préscolaire dont celle d’Iberrahen qui a commencé à recevoir des élèves le 13 février courant.

Préservation de la dignité du citoyen, amélioration de ses conditions de vie et valorisation du capital humain, telles sont les objectifs principaux de la troisième phase de l’INDH, qui a soufflé cette année sa première bougie avec à son actif plusieurs réalisations et initiatives.

Ce programme vise, entre autres, la généralisation de l’enseignement préscolaire en milieu rural et la lutte contre les principales causes de la déperdition scolaire.

Loading...