M. Amara s’enquiert de l’avancement de plusieurs projets

Le ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara, a effectué une visite sur terrain, samedi dans la province d’Al Hoceima, pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de réalisation de plusieurs projets hydrauliques et routiers à fort impact socio-économique.

Le ministre, accompagné du gouverneur de la province d’Al Hoceima, Farid Chourak, a visité la station de dessalement d’eau de mer située près de la plage Sfiha, dont l’enveloppe budgétaire atteint 300 millions de dirhams, financée par l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

La réalisation de ce projet, qui en est à ses dernières étapes, s’inscrit dans le cadre des efforts visant à renforcer l’approvisionnement d’Al Hoceima et les localités avoisinantes en eau potable. Il comprend notamment une station de dessalement d’eau d’une capacité de 200 litres par seconde, des conduites d’eau de 6 kilomètres de long, un réservoir d’eau potable d’une capacité de 2.000 mètres cubes et des lignes électriques d’une longueur de 26 kilomètres.

Le ministre et la délégation l’accompagnant ont également visité le projet de construction du barrage Rhiss, dont le lancement a été donné en mars 2017. Ce projet a une capacité à retenue normale de 93 millions de mètres cubes et une aire de retenue normale de 3,14 kilomètres carrés.

Ce projet d’infrastructure hydraulique, auquel le ministère a alloué un budget d’environ 1,3 milliard de dirhams pour une période de réalisation de 72 mois, vise l’approvisionnement d’Al Hoceima et des centres avoisinants en eau potable et industrielle, la protection contre les inondations, outre le développement de l’écotourisme.

Cette visite sur terrain a concerné la station de dessalement d’eau de mer, dont l’état d’avancement des travaux dépasse 95% et qui en est à l’étape finale et à la réalisation des tests, en plus du barrage Rhiss, grand projet d’une capacité de plus de 90 millions de mètres cubes, dont 33% des travaux ont été réalisés, a indiqué M. Amara dans une déclaration à la presse à cette occasion.

Ces deux projets très importants contribueront à garantir la sécurité hydrique au sein de la province d’Al Hoceima et l’ensemble de ses communes durant les prochaines années, a ajouté le ministre.

Par ailleurs, M. Amara a visité le chantier de l’élargissement de la route nationale 8, sur une distance de 32 kilomètres reliant Cala Iris à Targuist. L’état d’avancement de ce projet routier, auquel a été allouée une enveloppe budgétaire d’environ 198 millions de dirhams, a atteint 80%.

Le ministre s’est aussi enquis de l’état d’avancement de la tranche de la voie express Taza-Al Hoceïma, reliant Oued Nekor et Kassita, qui s’étend sur une distance d’environ 18 kilomètres.

Loading...