Trois questions à Ejjida Ellabig, directrice de l’AREF Dakhla-Oued Eddahab

La directrice de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Dakhla-Oued Eddahab, Ejjida Ellabig, revient dans un entretien à la MAP sur les décisions émises par le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au sujet des moyens à mettre en œuvre pour faire réussir l’année scolaire en cours marquée par une conjoncture délicate qui est le combat contre le nouveau Coronavirus.

Mme Ellabig présente également les grandes lignes du programme d’action de l’AREF, en termes d’accompagnement pédagogique et du soutien réservé aux élèves pour garantir une préparation aux examens dans les meilleures conditions.

1- A votre avis, quelle est l’importance que revêt la décision de l’annonce du report de la reprise des cours présentiels jusqu’au mois de septembre prochain, tandis que les épreuves du baccalauréat seront maintenues ?

Cette décision a été prise pour dissiper les inquiétudes et donner espoir aux parents d’élèves en écartant la possibilité d’une année blanche au Royaume, à même d’éviter la propagation du virus parmi les apprenants et les cadres pédagogiques et administratifs et la formation de foyers de contamination dans les établissements d’enseignement.

Elle vise également à renforcer les efforts déployés par l’État pour poursuivre la mesure en œuvre optimale des règles du confinement et des mesures de l’état d’urgence sanitaire.

2- Comment l’AREF va interagir avec la décision et quel est le processus de sa mise en œuvre aux niveaux régional et provincial ?

L’AREF Dakhla-Oued Eddahab s’est mise en ordre de bataille pour assurer la continuité pédagogique jusqu’à la fin de l’année scolaire en cours pour l’ensemble des niveaux scolaires, via l’enseignement à distance.

De même, il sera procédé à l’activation des Conseils de classes pour prendre les décisions de fin d’année, en adoptant les notes du contrôle continu jusqu’au 14 mars dernier pour les niveaux non-certifiants, en plus de la 3eme année collégiale et la 6e année du primaire.

L’Académie organisera aussi des cours de soutien pédagogique à distance au profit des élèves de la deuxième année du baccalauréat en guise de préparation à l’examen certifiant, tout en respectant les mesures sanitaires en vigueur telles que la désinfection des établissements d’enseignement, la distribution des masques et le respect de la distanciation sociale.

3- Est-ce que l’AREF dispose d’un programme parallèle pour soutenir le processus éducatif et aider les élèves à assurer une bonne préparation ?

Compte tenu de la situation actuelle, l’AREF s’est penchée sur la production des cours numériques pour l’enseignement à distance et des ressources audiovisuelles dédiées au soutien scolaire, destinés au renforcement des compétences des élèves, à travers des exercices pratiques et des activités de soutien et ce, à travers des programmes destinés à chaque établissement scolaire.

Dans ce sillage, l’AREF Dakhla-Oued Eddahab et les directions provinciales d’Oued Eddahab et d’Aousserd ne ménageront aucun effort pour fournir tout ce qui est nécessaire pour encourager toutes les initiatives de soutien scolaire garantissant ainsi aux apprenant de s’adhérer pleinement au processus de l’enseignement à distance.

Loading...