Convention de partenariat entre l’AREF Casablanca-Settat, l’association Essaouira Mogador et le Centre d’Etudes et de Recherches sur le Droit Hébraïque au Maroc

 Le Conseiller de SM le Roi et Président-Fondateur de l’Association Essaouira-Mogador, M. André Azoulay, a présidé vendredi à Casablanca la cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre l’association Essaouira Mogador, l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Casablanca-Settat et le Centre d’Etudes et de Recherches sur le Droit Hébraïque au Maroc.

Cette convention a été signée par M. André Azoulay, Président-Fondateur de l’Association Essaouira-Mogador, le directeur de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Casablanca-Settat, M. Abdelmoumen Talib et le président du Centre d’Etudes et de Recherches sur le Droit Hébraïque, M. Abdellah Ouzitane.

Cette convention vise l’élaboration d’un cadre général de coopération et de partenariat entre les parties signataires afin de jeter les bases d’une action commune visant à promouvoir les valeurs de tolérance, de vivre-ensemble, de modération, de dialogue et de diversité culturelle dans les établissements d’enseignement.

Elle a également pour objectif de contribuer à la promotion de la vie scolaire et d’établir des passerelles de communication et de coexistence au niveau des composantes du secteur de l’éducation et de la formation au niveau de la région Casablanca-Settat notamment à travers la création de clubs de la coexistence et de tolérance dans la diversité.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en application de la loi cadre 51-17 relative au système d’éducation, de formation et de recherche scientifique, en particulier le projet sur la « promotion de la vie scolaire ».

Elle s’inscrit également dans le cadre de la mise en œuvre du partenariat-cadre entre le Ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, l’Association Essaouira-Mogador et le Centre d’Etudes et de Recherches sur le Droit Hébraïque, ayant permis la création de clubs de la coexistence et de tolérance dans la diversité.

Au total, 1390 clubs de la coexistence et de tolérance dans la diversité ont été créés pour plus de 60.500 bénéficiaires.

La signature de cette convention s’inscrit dans le cadre de la stratégie et du programme d’action pluriannuel de l’AREF visant principalement l’amélioration des indicateurs régionaux relatifs à la vie scolaire en créant des clubs éducatifs et des mécanismes parallèles en se basant sur l’approche de partenariat.

Loading...