Phase III de l’INDH à Essaouira : 279 projets approuvés en 2019-2020

Un total de 279 projets ont été financés durant la période 2019-2020 dans le cadre de la phase III de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) au niveau de la province d’Essaouira.

Selon les chiffres de la Division de l’Action sociale (DAS) de la préfecture de la province, ces projets sont répartis entre le programme de rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base (37 projets pour 117.821.903 DH), le programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité (30 projets/ 9.472.600 DH), le programme d’amélioration du revenu et de l’inclusion économique des jeunes (48 projets/ 10.724.462 DH) et le programme d’impulsion du capital humain des générations montantes (153 projets, dont la construction de 122 unités du préscolaire).

Les 11 projets restants (3.403.000 DH) ont été menés dans le cadre des interventions de la préfecture de la province pour l’atténuation des effets de la pandémie de la Covid-19, précise la même source.

Un intérêt particulier a été accordé au secteur de l’enseignement préscolaire, à travers la mise en place d’une stratégie pour l’application des mesures et dispositifs de précaution et de prévention pour endiguer la propagation de la pandémie, notamment en milieu rural et ce, en partenariat avec la direction provinciale de l’Education nationale et les acteurs de la société civile.

En dépit de cette conjoncture, les unités du préscolaire se sont multipliées au niveau des différentes collectivités territoriales de la province pour s’établir à 122 unités dans 39 communes, dans l’optique de les généraliser à l’ensemble des collectivités avec la création de 155 unités supplémentaires d’ici la fin de l’année en cours.

La province d’Essaouira a aussi œuvré, selon une vision holistique et intégrée, à préserver et à consolider les réalisations accomplies dans le cadre de ce chantier Royal de grande envergure, à assurer la continuité en matière d’élaboration et d’exécution des projets visant l’inclusion économique et la réduction des disparités territoriales et des dysfonctionnements socio-économiques, notamment en faveur des catégories démunies et de celles vivant en milieu rural.

Pour ce qui est des interventions de la préfecture de la province pour l’atténuation des effets de la pandémie de la Covid-19, les projets menés visaient à soutenir le secteur de la santé à travers une série d’actions portant sur l’acquisition de matériel médical et de produits désinfectants au profit du Centre Hospitalier Provincial (CHP), l’organisation de campagnes de sensibilisation et la distribution d’aides aux familles en situation de précarité.

Loading...