Découverte à Témara du cadavre d’une Française à son domicile, une enquête ouverte (DGSN)

La brigade de la police judiciaire de Témara a ouvert, mercredi, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les circonstances de la découverte du corps sans vie d’une ressortissante française, âgée de 89 ans, portant des hématomes et une blessure profonde à l’intérieur de son domicile sis au quartier Al-Andalous.

Selon les constatations effectuées et les informations préliminaires de l’enquête, le corps de la victime a été découvert dans son domicile sans la moindre trace d’effraction, tandis que son mari de 83 ans a été appréhendé dans la salle de bain avec de nombreuses taches de sang sur ses habits et ses membres, indique la Direction générale de la sûreté nationale dans un communiqué.

L’employée de maison et l’infirmier, qui veille régulièrement sur l’état de santé du mari à son domicile, ont été entendus en raison de ce qu’il a décrit comme des symptômes de la maladie d’Alzheimer, pendant que les techniciens de la scène de crime continuent de prélever des échantillons d’empreintes génétiques du sang de la victime et des taches de sang constatées sur le mari, en vue de les transmettre au laboratoire national de la police scientifique et technique et les soumettre aux expertises techniques nécessaires à l’élucidation de cette affaire, précise la même source.

L’époux français fait actuellement l’objet d’une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, tandis que les recherches sur le terrain et les expertises génétiques et techniques se poursuivent pour déterminer les circonstances réelles et les causes du décès, conclut la DGSN.

Loading...