Béni Mellal : Réunion de la commission régionale de suivi de la mise en oeuvre du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation

La commission régionale de suivi de la mise en oeuvre des projets du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation, s’est réunie, mardi par visioconférence, sous la présidence du Wali de la région de Béni Mellal-Khénifra, M. Khatib El Hebil.
Lors de cette réunion à laquelle ont pris part les gouverneurs des provinces de la région, le Président du Conseil de la région, le Président du Conseil du Bassin hydraulique de l’Oum Er Rbia et les chefs des services extérieurs, M. El Hebil a rappelé les projets hydrauliques phares de la région qui s’inscrivent dans le cadre du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027, rappelant l’importance de ces projets qui sont de nature à développer et sécuriser l’approvisionnement en eau potable en plus de diversifier les sources d’approvisionnement en eau.
Il a dans ce sens rappelé la programmation de la réalisation de deux barrages dans la région, celui de Taghzirt à Béni Mellal et de Tioughza dans la province d’Azilal, outre l’achèvement de 61 petits barrages, répartis comme suit : 27 dans la province d’Azilal, 10 dans la province de Béni Mellal, 20 dans la province de Khénifra et trois barrages dans la province de Khouribga, outre un petit barrage dans la province de Fkih Ben Saleh.
Il s’est attardé sur le renforcement et la sécurisation de l’approvisionnement en eau potable, rappelant l’impératif de renforcer et diversifier les ressources d’approvisionnement et la sécurisation des réseaux de transport et de distribution d’eau au niveau de la ville et les centres de la région.
Concernant le volet relatif à l’accompagnement de la hausse de la demande et l’économie de l’eau, M. El Hebil a expliqué qu’il s’agit de l’un des projets structurants les plus importants au niveau de la région notamment, l’équipement de la région en irrigation localisée et en reconversion collective ainsi que l’amélioration de la rentabilité des réseaux de distribution dans les villes et dans les centres urbains de la région afin d’atteindre 78% à l’horizon 2027.
Il a appelé à hausser la capacité de stockage d’eau potable en renforçant les installations de stockage d’eau potable pour atteindre une capacité de stockage de 24 heures, au niveau des villes et centres relevant de la Régie autonome intercommunale de distribution d’eau et d’électricité de Tadla (RADEET) et de l’ONEE.
Le troisième volet consiste, selon le Wali, à généraliser l’assainissement liquide et le traitement des eaux usées dans 19 villes et communes urbaines, outre la réutilisation des eaux usées pour l’irrigation des espaces verts, à travers l’achèvement de quatre projets à l’horizon 2027
Cette rencontre a été marquée par la présentation d’exposés par l’Agence du Bassin Hydraulique, l’ONEE, la direction régionale de l’Agriculture, avec un focus détaillé sur les projets et axes de travail de ce programme national, et leur déclinaison au niveau de la région de Béni Mellal- Khénifra.

Loading...