Haïm Zafrani a donné autorité, crédibilité et légitimité à l’histoire du judaïsme marocain (M. Azoulay)

Explorateur inébranlable de l’école marocaine de la diversité, le Professeur Haïm Zafrani a été et restera ce héros de la judéo-arabité comme de la judéo-berbérité qui nous aura réconciliés avec nous-mêmes, a déclaré mardi à la MAP, M. André Azoulay, Conseiller de S.M. le Roi et Président-Fondateur de l’Association Essaouira-Mogador.

S’exprimant à l’occasion du vernissage de l’exposition “Haïm Zafrani, un éminent penseur du judaïsme marocain”, qui s’est tenu dans la Galerie des Archives Nationales, le Conseiller de SM le Roi a rendu hommage à M. Jamaa Baïda, Directeur des Archives du Maroc, pour avoir pris l’initiative de cette manifestation “attendue par beaucoup d’entre nous et qui va nous aider à prendre la juste mesure de l’immensité et de la riche singularité de l’œuvre de Haïm Zafrani, reconnu par ses pairs comme l’un des meilleurs experts au monde de l’histoire sociale du Judaïsme en Occident Musulman”.

Rappelant que cette exposition a été rendue possible grâce au partenariat des Archives du Maroc avec Bayt Dakira à Essaouira, M. Azoulay a souligné que “ce sont les recherches, les livres et les enseignements de Haïm Zafrani qui ont convergé pour finalement faire corps et donner autorité et crédibilité à l’enracinement historique du judaïsme marocain, à sa légitimité nationale et à la profondeur de ses apports à la civilisation marocaine au fil des millénaires”.

C’est dans cette perspective que le Conseiller de SM le Roi a mis en relief la centralité et la place d’Essaouira-Mogador dans l’œuvre et dans la pensée du Professeur Haïm Zafrani.

“kabbaliste et soufi sans frontières qui a toujours eu la conviction d’être porté dès sa naissance par une feuille de route prémonitoire, né à Essaouira rue Abdelssamih (le miséricordieux) prénommé Haïm (la vie en hébreu) et s’appelant Zafrani (Zaafran, la fleur de la plénitude), sa voie était pour lui de toute évidence tracée dès le premier jour pour le préparer à l’immense parcours qui allait être le sien”, a confié M. Azoulay.

Organisée par Archives du Maroc en partenariat avec l’association Essaouira-Mogador, qui a confié les archives de Haïm Zafrani à l’Institution, l’exposition “Haïm Zafrani : un éminent penseur du judaïsme marocain” se poursuit à la Galerie des Archives nationales jusqu’au 6 mars 2022.

Loading...