M. Talbi El Alami s’entretient avec le président du Comité onusien pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leurs familles

Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi El Alami, a eu vendredi à Rabat des entretiens avec le président du Comité des Nations Unies pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leurs familles, Edgar Corzo Sosa.

Cette entrevue a été l’occasion pour examiner et échanger les points de vues sur des questions liées à la migration et à l’asile aux niveaux régional et international, en plus de débattre de la responsabilité conjointe des institutions législatives dans la protection et le contrôle par le biais de la coordination, la communication et la concertation parlementaire internationale, indique un communiqué de la Chambre représentants.

A cette occasion, M. Talbi El Alami a souligné que cette rencontre a constitué une occasion pour mettre en exergue l’approche marocaine et les acquis obtenus jusqu’à présent, mettant l’accent sur le rôle de l’institution législative en matière de protection des droits des migrants et de leurs familles en matière de législation, de contrôle et d’évaluation des politiques publiques y afférentes, ainsi que sur le rôle de la diplomatie parlementaire dans la promotion et la protection des droits des travailleurs migrants.

M. Talbi El Alami a également mis en avant l’approche marocaine en matière de migration et d’asile, en se focalisant sur les acquis juridiques, administratifs, sociaux, sanitaires et éducatifs obtenus par les migrants et leurs familles au Maroc, qui est passé d’un pays de transit à un pays d’accueil et de résidence.

Le président de la Chambre des représentants a mis l’accent sur l’approche adoptée par le Maroc vis-à-vis des migrants durant la crise sanitaire du Covid-19, soulignant qu’ils ont bénéficié du vaccin sans aucune discrimination.

M. Talbi El Alami a aussi mis en évidence les lois qui protègent les migrants et octroient à leurs familles plusieurs droits économiques, sociaux, sanitaires et éducatifs, soulignant que la Chambre des représentants accompagne cette dynamique à travers la législation, le contrôle de l’action gouvernementale.

Pour sa part, le président du Comité des Nations Unies pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leurs familles a salué les acquis du Maroc dans différents domaines, en mettant l’accent en particulier sur l’approche adoptée par le Royaume en matière de migration et d’asile, ayant permis la régularisation de plusieurs dossiers des migrants et la protection de leurs droits sociaux, économiques, éducatifs et sanitaires et de ceux de leurs familles.

De même, le président et les membres du comité ont mis en exergue le rôle de l’action parlementaire aux niveaux national, régional et international en matière de législation, d’adaptation des lois nationales et de contrôle de l’action gouvernementale, ainsi qu’en terme de protection des droits des migrants marocains et de leurs familles dans les pays d’accueil et de résidence.

Loading...