Coopération décentralisée.. Les régions de Rabat-Salé-Kénitra et de Bruxelles s’engagent à renforcer le partenariat dans le domaine du tourisme et de la culture

La Région de Rabat-Salé-Kénitra et la Région de Bruxelles-Capitale ont signé, mardi à Rabat, un accord de coopération visant à renforcer le partenariat dans le domaine du tourisme et de la culture. L’accord, signé par le président de la Région Rabat-Salé-Kénitra, Abdessamad Sekkal, et le ministre président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort, ambitionne de renforcer le partenariat dans le domaine du tourisme et de la culture et s’articule autour de quatre axes, à savoir l’accessibilité et la connectivité des territoires, le marketing territorial, la formation qualifiante et l’entrepreneuriat touristique. Par la même occasion, l’Agence nationale de promotion des emplois et des compétences (Anapec) et l’Office régional bruxellois de l’emploi (Actiris) ont signé un mémorandum d’entente, visant à promouvoir l’emploi et à soutenir les jeunes actifs.
Cette rencontre avec la délégation de la Région de Bruxelles-Capitale a été l’occasion d’approfondir les concertations entre les deux parties et de renforcer la coopération en matière de tourisme, de culture et d’emploi, a indiqué M. Sekkal à la presse, se félicitant de l’excellence des relations unissant les deux peuples. «Nous avons fixé une pléiade de projets sur lesquels nous comptons travailler, notamment la formation dans les professions touristiques et le développement des start-ups dans le domaine du tourisme», a fait savoir M. Sekkal, ajoutant que la Région de Rabat-Salé-Kénitra souhaite tirer profit de l’expérience de la Région de Bruxelles, afin de renforcer la coopération en matière de valorisation des régions et des monuments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up