Dakhla : Un brigadier de police contraint de brandir son arme de service pour appréhender un individu qui menaçait des éléments de la police à l’arme blanche

Rabat  – Un brigadier de police exerçant au district provincial de sûreté à Dakhla a été contraint, mercredi matin, de brandir son arme de service lors d’une intervention sécuritaire afin d’arrêter un multirécidiviste qui a sérieusement menacé des éléments de la police à l’aide d’une arme blanche, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Une patrouille de police était intervenue pour appréhender le suspect, qui était sous l’effet de la drogue et en train d’échanger des coups de violence avec trois de ses acolytes, avant que ce dernier ne commence à menacer les fonctionnaires de police à l’aide d’un couteau de grande taille, ce qui a contraint un fonctionnaire de police à brandir son arme de service, sans l’utiliser, pour arrêter le prévenu et un de ses complices et de saisir l’arme blanche, précise la DGSN dans un communiqué.

Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue, alors qu’un troisième suspect, blessé lors de la querelle, a été transféré à l’hôpital en vue de recevoir les soins nécessaires, selon la même source, notant que les recherches menées par la brigade de la police judiciaire se poursuivent afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire et d’arrêter l’ensemble des complices.

Loading...