Des académiciens braquent les projecteurs sur la personnalité de feu Cheikh Zayed Ben Soltane Al-Nahyane

Rabat – Des membres de l’Académie du Royaume du Maroc ainsi que l’ambassadeur des Émirats Arabes Unis (EAU) au Maroc, Ali Salem Al Kaâbi, ont mis en lumière mardi à Rabat la personnalité de feu Cheikh Zayed Ben Soltane Al Nahyane, fondateur des EAU, et ses apports sur les plans national, arabe et islamique.

Lors d’une séance ayant précédé l’ouverture officielle du colloque, organisé par l’Académie du Royaume du Maroc et l’ambassade des Émirats Arabes Unis à Rabat, sur “Cheikh Zayed et son rôle dans l’édification des relations maroco-émiraties”, ils ont mis en évidence les traits spécifiques de la personnalité de l’ancien leader, la sagesse et la perspicacité dont il a fait preuve et son rôle dans l’édification des ponts de coopération avec différents pays, arabes et étrangers.

L’ambassadeur des Émirats Arabes Unis a mis l’accent sur la contribution précieuse de Son Altesse Cheikh Zayed dans l’édification et le raffermissement des relations entre les deux pays frères, un travail remarquable dont les bienfaits sont bien perceptibles à divers niveaux, notant qu’il était animé d’une forte volonté de mettre en œuvre un projet de développement plaçant l’élément humain au cœur des préoccupations, tout en étant convaincu que la construction de l’homme doit être une nécessité nationale qui prenne le pas sur la réalisation des infrastructures et autres considérations matérielles.

Se remémorant dans ce contexte sa propre expérience avec le défunt dirigeant arabe, le diplomate a fait part de son admiration pour sa personnalité exceptionnelle, ses hautes moralités, sa manière de voir et de concevoir le monde. L’ancien chef d’Etat émirati avait fait tout pour encourager les jeunes à l’apprentissage et portait un grand intérêt pour la pensée, la littérature et la culture, a-t-il dit, ajoutant qu’il accordait une attention particulière à l’environnement et sa préservation. Il a été un symbole de la générosité et l’un des grands précurseurs de l’action humanitaire et caritative, ce qui a fait de feu Cheikh Zayed “une personnalité hors pair dans l’histoire”.

Pour sa part, le conseiller de Son Altesse Cheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyane, président des Émirats arabes unis, et membre de l’Académie du Royaume, Mana Saeed Al Otaiba, a abordé dans une allocution lue en son nom l’histoire des relations distinguées unissant le Maroc et les EAU, mettant notamment l’accent sur la médiation entreprise entre le Maroc et l’Inde concernant le phosphate marocain, ainsi que sur l’amitié profonde entre feu Cheikh Zayed et feu SM le Roi Hassan II dont l’impact bénéfique sur les deux peuples est bien connu.

SA Cheikh Zayed avait l’habitude de passer de longues vacances dans le Royaume, en particulier dans l’est du pays pendant la saison de la chasse, soulignant que ses projets caritatifs dans cette région témoignent encore de l’affection qu’il portait pour le peuple marocain, a-t-il ajouté.

L’autre membre de l’Académie du Royaume, Abbas El Jirari, a mis en valeur les efforts louables de feu Cheikh Zayed Ben Soltane Al Nahyane au service de l’unification des Emirats dont il a fait un pays fort et uni avant de le mettre sur les bons rails du développement et du rayonnement à tous les niveaux.

Dans son intervention sous le thème “feu Cheikh Zayed Ben Soltane Al-Nahyane, la voix de la sagesse”, M. El Jirari a indiqué que l’ancien leader arabe, soucieux d’étendre son projet national à d’autres pays amis et frères, a grandement contribué à la résorption du déficit en logements dans certains pays ainsi qu’à la la construction de mosquées, d’instituts et d’hôpitaux, voire parfois de villes entières, sans oublier ses efforts de promotion de la paix et de règlement de certaines problématiques persistantes.

Pour sa part, Mohamed Kettani, membre de l’Académie du Royaume du Maroc, s’est livré à une analyse du “phénomène de Cheikh Zayed” et son rôle unificateur de l’État des Émirats Arabes Unis, mais aussi sa place en tant qu’artisan de l’accélération du développement de son pays et les retombées positives de cette dynamique sur le peuple émirati.

Feu Cheikh Zayed était l’un des rares dirigeants arabes du siècle dernier ayant marqué de leur empreinte l’histoire de leur pays grâce à sa vision perspicace et son projet national tourné vers l’avenir, a-t-il fait observer, notant que le défunt dirigeant a joué un rôle de premier plan dans la défense, l’unité et le développement de son pays durant les trois dernières décennies du 20ème siècle.

Le colloque a été marqué par la présence de plusieurs personnalités ayant côtoyé le regretté président des Emirats Arabes Unis qui ont livré une série de témoignages et exposés centrés sur la personnalité du défunt, son rôle dans la consolidation des relations maroco-émiraties, son action humanitaire et ses contributions à l’œuvre de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up