Des médecins militaires au chevet de patients des localités éloignées de l’Est du Royaume

En application des Hautes Instructions Royales, des milliers de personnes résidant dans des localités à l’est du Royaumebénéficient de prestations médicales assurées par les médecins militaires des Unités des FAR implantées dans les zones frontalières.

Cette initiative qui a débuté au mois de juillet 2018vient répondre à une sollicitation des services de santé des Forces Armées Royales, formulée par le ministère de l’Intérieur et expliquée par le manque de cadres de la Santé publique au niveau desdites zones.

Ainsi, surHautes Instructions de Sa Majesté le Roi, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, les Unités des FAR déployées dans les provinces d’Errachidia, d’Ouarzazate et de Tata envoient régulièrement des médecins militaires pour assurer des consultations médicales au profit des populations éloignées, habitant près des frontières est du Royaume.

De ce fait, des prestations médicales sont prodiguées, depuis le mois de juillet 2018, par des médecins militaires au profit des citoyens des Communes de Foum Al Hisn etAkka, dans la Province de Tata, FoumZguid, M’hamid Al Ghizlane et Tagounite, dans la Province d’Ouarzazate, et celles d’Alnif, Taouz, Boudnib, Bouanane et Tendrara, dans la Province d’Errachidia.

Les consultations sont effectuées au sein des dispensaires respectifs des Communes concernées.

Ces dispositions particulières visent à combler provisoirement le manque de couverture médicale dans les zones ciblées, en attendant l’affectation de médecins civils. Des dispositions qui traduisent la Haute Sollicitude Royale à l’égard des populations des zones éloignées, dans un besoin avéré de soins de santé.

Par ailleurs, un processus de suivi et d’évaluation de cette opération estétablipar l’Inspection du Service de santé des FAR, sur la base de l’exploitation desrapports d’activités mensuelsélaborés par les médecins militaires engagés dans cette opération.

En termes de statistiques, un total de près de 6000 consultants ont bénéficié jusqu’à aujourd’hui de cette opération dont 2676 femmes et 1715 enfants. A titre d’exemple, dans la Province de Bouarfa-figuig seule, ils sont plus de 2500 à en avoir bénéficié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up