EST-WAC: les syndicats des journalistes marocain et tunisien calment le jeu

Les syndicats des journalistes marocains et tunisiens refusent “toute tentative de politiser un match de football régulier entre deux clubs sportifs prestigieux des deux pays frères”.

Le Syndicat national de la presse marocaine et le Syndicat national des journalistes tunisiens appellent les journalistes marocains et tunisien à la retenue, à faire prévaloir les nobles règles du professionnalisme qui exigent l’impartialité et le respect des relations fraternelles entre les deux peuples frères, après les “surenchères médiatiques dangereuses sur certaines tribunes par des journalistes et activistes du réseau social en Tunisie et au Maroc”, suite à la décision de la CAF de faire rejouer la finale retour de la Ligue des champions entre le Wydad de Casablanca et l’Espérance Sportive de Tunis.

Dans un communiqué signé par Abdallah el-Bakali et Néji Bghouri, publié ce vendredi 7 juin 2019, les deux syndicats expriment leur désapprobation “de toute tentative de politiser un match de football régulier entre deux clubs sportifs prestigieux des deux pays frères”.

Les deux syndicats mettent en garde “contre l’extrême gravité des tentatives de porter des accusations réciproques gratuites et d’invective de part et d’autre”.

Les deux syndicats demandent aux médias des deux pays à œuvrer pour contrecarrer “ces déviations, comme le requiert la déontologie du journalisme et l’histoire et les relations communes de fraternité, d’unité et de solidarité entre les deux peuples”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up