Journal belge:La visite du Pape au Maroc vient consacrer la politique religieuse du Royaume fondée sur un islam tolérant

Bruxelles – La visite qu’entame ce samedi Sa Sainteté le Pape François au Maroc vient consacrer la politique religieuse du Royaume fondée sur un islam tolérant “du juste milieu”, écrit La Libre Belgique.

“La visite du Pape sera l’occasion pour le Maroc de promouvoir son modèle religieux, à travers la liberté de culte dont jouissent les étrangers chrétiens”, souligne le quotidien dans sa livraison de samedi.

Citant, Amina Bouayach, présidente du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), le journal relève que “cette visite donnera, sans aucun doute, un souffle rénové à deux thématiques auxquelles le Maroc accorde un intérêt très particulier, à savoir, le dialogue interreligieux et la lutte contre le radicalisme et le fanatisme”.

Le journal revient, par ailleurs, sur l’inauguration en 2015 de l’Institut Mohammed VI de formation des imams, morchidines et morchidates, notant qu’en plus de l’enseignement religieux, on y donne des cours de géographie, de sciences humaines, de droits de l’homme mais également, depuis peu, des cours d’histoire du christianisme présentés par Karen Thomas Smith, la présidente de l’Église évangélique au Maroc (EEAM).

“Ouvert à tous les pays qui souhaitent former leurs imams, l’Institut accueille des Sénégalais, des Maliens mais aussi des Belges”, ajoute le journal.

Selon les sociologues Bakary Sambe et Yousra Hamdaoui, cités par la publication, “l’offre du Maroc d’un islam ‘modéré’ et ‘moderne’ respectueux de la stabilité et de la légitimité des États, conformément à la doctrine achaarite, séduit à un moment où d’autres courants comme le salafisme ont montré des facettes ayant entraîné des pays et des mouvements dans une dynamique de violence”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up