La Palestine préside le G77, un “moment historique” selon l’ONU

New York (Nations-Unies) – Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres et la présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies, Maria Fernanda Espinosa ont qualifié, mardi, de “moment historique” l’accession de la Palestine à la présidence du “Groupe des 77 et la Chine” (G77).

La Palestine, État non membre observateur aux Nations-Unies, a été choisie en octobre dernier pour présider en 2019 cette coalition de pays en développement.

“Je félicite l’État de Palestine alors qu’il assume la présidence du +Groupe des 77 et la Chine+ pour 2019. Je souhaite la bienvenue à votre Excellence le Président Mahmoud Abbas et vous remercie de votre présence aujourd’hui, témoignant ainsi du ferme engagement de l’État de Palestine à une présidence efficace” de cette coalition, a déclaré M. Guterres dans un discours à l’occasion de la cérémonie de passation avec l’Égypte, président sortant du Groupe.

Selon le Secrétaire général, le G77 a fait preuve d’un “leadership fort” tout au long de 2018 et s’est révélé “une fois de plus une force centrale pour démontrer que le multilatéralisme est le seul moyen de relever nos défis communs”.

“Je suis impatient de continuer à travailler étroitement avec le ‘G77 et la Chine’ en 2019 sous la direction historique de l’État de Palestine”, a-t-il ajouté. “La Palestine et ses citoyens ont une expérience directe de certains des problèmes mondiaux les plus difficiles et les plus dramatiques auxquels nous sommes confrontés. Vous êtes bien placés pour assumer la présidence de cet important groupe de pays”, a-t-il dit.

Selon M. Guterres, 2019 sera une année cruciale pour les efforts communs visant à éliminer la pauvreté, à réduire les inégalités et à assurer la transition vers des économies plus inclusives et durables. “L’action pour le climat doit être au premier plan et les pays du G77 sont en première ligne”, a-t-il fait observer.

Mme Maria Fernanda Espinosa a également jugé “historique” l’accession de la Palestine à la présidence du G77.

“C’est un moment historique et le chemin que nous avons emprunté pour y parvenir n’a pas été facile. L’Assemblée générale a joué un rôle crucial : depuis la décision d’octroyer à la Palestine la condition d’État observateur non membre, adoptée en novembre 2012, jusqu’à la résolution d’octobre dernier sur les conditions permettant à la Palestine d’exercer cette présidence”, a souligné Mme Espinosa à cette occasion.

“Le fait que nous puissions aujourd’hui célébrer ce transfert de la présidence du ‘Groupe des 77 et la Chine’ est sans aucun doute un triomphe du multilatéralisme et une démonstration de l’importance du rôle de l’organe le plus démocratique et le plus représentatif des Nations Unies”, a-t-elle ajouté.

Avec 134 États, le “Groupe des 77 et la Chine” est la plus grande organisation intergouvernementale aux Nations-Unies, représentant 80% de la population mondiale. Il offre aux pays du Sud les moyens de faire avancer leurs intérêts économiques communs, de renforcer leur puissance de négociation et de promouvoir la coopération Sud-Sud.

Le président Mahmoud Abbas a fait le déplacement à New York pour marquer le début de cette présidence palestinienne, succès diplomatique majeur pour la Palestine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up