L’écrivain Mohamed Barrada insiste sur la nécessité d’une critique audacieuse pour l’intellectuel arabe

Amman – L’écrivain marocain Mohamed Barada a souligné, lundi à Amman, le besoin urgent d’ouvrir la voie à une critique audacieuse, à la lumière des perpétuels changements que connait le monde dans les domaines de la science et la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *