L’HYMNE NATIONAL DU MAROC TRADUIT EN FRANÇAIS, UNE TRÈS BELLE POÉSIE

Ali Squalli Husseini, l’auteur des paroles de l’hymne national chérifien, est décédé ce lundi 5 novembre 2018 à Rabat. Pour les non-arabophones, voici la traduction de ce chant patriotique, écrit en 1969.

En arabe:

Manbita al ahrar
Machriqa al anwar
Mountada sou’dadi wa himahh
Doumta mountadah wa himah
Ichta fi l awtan
Liloula ounwan
Mil’a koulli janane
Dikra koulli lissane
Birrouhi
Biljassadi
Habba fatak
Labba nidak
Fi fami wa fi dami
Hawaka thara nour wa nar
Ikhwati ahya
Liloula sa’aya
Nouch’hidi dounya
Anna houna nahya
Bichia’ar
Allah, Al Watan, AlMalik

En Français:

Berceau des hommes libres
Source des lumières
Terre de souveraineté et terre de paix
Puissent souveraineté et paix y être à jamais réunis
Tu as vécu parmi des nations
Tel un titre sublime
Emplissant chaque cœur
Déclamé par chaque langue
Par son âme, par son corps
Ton champion s’est levé
Et a répondu à ton appel
Et dans ma bouche
Et dans mon sang
Ton amour a secoué lumière et braises
Mes frères, allons
Vers ce qu’il y a de plus haut
Nous proclamerons au monde
Que c’est ici que nous vivons
Avec pour étendard
Dieu, la Patrie, le Roi

Si les paroles de cet hymne ont été écrites par le poète marocain Ali Squalli Houssaini en 1969, la musique a, quant à elle, été composée bien avant, sous le protectorat français, par le capitaine français et chef de musique à la garde chérifienne Léo Morgan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *