M.Boulif souligne à Nouakchott l’importance que le Maroc attache au projet de liaison fixe Europe-Afrique

Nouakchott – Le secrétaire d’Etat chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, a souligné, mercredi Nouakchott, l’importance que le Maroc accorde au projet de liaison fixe entre l’Europe et l’Afrique.

Il s’agit du projet du siècle pour le Maroc, a-t-il dit lors de la 9ème réunion du Groupe des ministres des Transports de la Méditerranée Occidentale (GTMO 5+5), qui regroupe, outre les cinq pays de l’UMA (Maroc, Mauritanie, Algérie, Tunisie et Libye), la France, l’Espagne, l’Italie, Portugal et Malte.

M.Boulif a indiqué que ce projet structurant, qui devra relier les continents africain et européen, vise à soutenir l’effort de développement humain en général, et encourager la mobilité, ainsi que le rapprochement entre les peuples et les continents.

Le responsable a noté que cette réunion de Nouakchott, qui a connu la participation des représentants de l’Union du Maghreb arabe, de l’Union pour la Méditerranée, de l’Union européenne, ainsi que des organismes de financement partenaires, est l’occasion de souligner l’importance d’inclure ce projet dans le cadre des questions d’intérêt commun.

Il a ajouté que “le projet de liaison fixe entre le Maroc et l’Espagne à travers Gibraltar s’inscrit dans les objectifs fixés dans le cadre de la coopération euro-méditerranéenne en matière de transports, et qui se traduit par la connexion des réseaux européens et méditerranéens et la réalisation d’un réseau de transport méditerranéen intégré.

Pour sa part, la ministre mauritanienne de l’équipement et des transports, Mme Amal Mint Maouloud, a salué le travail accompli, sous le mandat du Portugal, avant de se réjouir du choix de la Mauritanie pour la présidence de cette organisation pour les deux prochaines années.

Au sujet des opportunités offertes par le groupe, la ministre a précisé que GTMO offre une opportunité de coopération entre les deux rives de la Méditerranée occidentale pour la promotion du secteur des infrastructures de transport et la création d’une dynamique de développement durable.

Elle a ajouté que la déclaration de Malte, qui constitue un modèle de partenariat Nord Sud, représente un instrument fondamental pour la consolidation et la complémentarité entre les deux rives de la Méditerranée occidentale.

La ministre a indiqué que les résultats de cette conférence devront contribuer certainement au renforcement du cadre du groupe de partenariat, d’entente et de solidarité.

Pour sa part, le président de la mobilité et des transports en Portugal, M. Eduardo Feio, a relevé que le GTMO a été créée en 1995 dans le but de mettre en place un cadre propice pour davantage de complémentarité et d’intégration entre les acteurs dans les secteurs gouvernementaux, privés et les partenaires.

Quant aux ministres et chefs de délégations, ils ont fait état des progrès accomplis dans leurs pays dans le domaine de transport et les perspectives d’avenir dans le domaine de coopération et de complémentarité méditerranéenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up