Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, s’entretient, mercredi (30/01/19) à Rabat, avec le président de la commission des relations extérieures du Sénat colombien, Jaime Duran Barrera.

M.El Malki souligne la forte volonté de donner un nouveau souffle aux relations entres les parlements marocain et colombien

Rabat – Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki a souligné, mercredi à Rabat, la forte volonté de donner un nouveau souffle aux relations entre les parlements marocain et colombien, pour davantage de coopération et de solidarité, appelant à l’organisation d’un forum parlementaire maroco-colombien cette année, dans le cadre de la célébration du 40-ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Lors d’entretiens avec le président de la commission des relations extérieures du Sénat, Jaime Duran Barrera, M. El Malki a indiqué que “l’organisation de ce forum, qui est une contribution des parlements des deux pays dans la commémoration de cet anniversaire, permettra l’examen de plusieurs questions, telles que le transport aérien et le commerce et les échanges culturels, dans le but de renforcer les relations bilatérales”.

Selon un communiqué de la Chambre des représentants, M. El Malki a, en outre, passé en revue les plus importantes réformes apportées par la Constitution de 2011, en particulier la consécration de l’indépendance du pouvoir judiciaire et de la démocratie participative, en ouvrant la voie aux citoyens pour présenter des pétitions et des motions en matière législative.

Il a également mis en avant les relations profondes qu’entretiennent les deux pays, saluant la position de la Colombie favorable à l’intégrité territoriale du Maroc et l’adoption, récemment, par les deux chambres du Congrès colombien d’une résolution exprimant clairement le soutien total à la souveraineté et à l’intégrité territoriale du Royaume.

De leur côté, les membres de la délégation parlementaire colombienne ont salué le rôle pionnier du Maroc à l’échelle arabe et africaine, ainsi que les grandes avancées réalisées par le Royaume sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

Ils ont, également, noté que leur visite vient confirmer le soutien du Congrès colombien à la souveraineté et à l’intégrité territoriale du Maroc et à la proposition d’autonomie présentée par le Royaume afin de parvenir à une solution définitive au conflit artificiel autour du Sahara marocain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up