La chanteuse émiratie Ahlam se produit sur la scène Nahda, samedi (30/06/2018), dans le cadre de la 17ème édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde

Mawazine 2019: Pas moins de 18 artistes de renom se produiront sur la scène Nahda

Rabat- Pas moins de dix-huit artistes de renom se produiront sur la scène Nahda du 21 au 29 juin, dans le cadre de la 18ème édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde, placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Selon un communiqué de l’Association Maroc Cultures, initiatrice de l’événement, ces stars se produiront sur cette scène dédiée à la musique orientale qui illustre la passion de Mawazine pour la musique arabe, pour “offrir les plus beaux répertoires du monde arabe”.

Les grandes voix du Liban, d’Égypte, de la Palestine, de la Jordanie et des Émirats Arabes Unis raviront le public de Mawazine, avec en premières parties de talentueux artistes marocains, connus au Moyen-Orient, et dont le registre est proche des sonorités orientales, indique le communiqué.

L’ouverture de la scène Nahda sera célébrée avec la diva libanaise Carole Samaha. Artiste aux talents multiples, Carole Samaha offrira les plus belles chansons qui ont fait le succès de sa prestigieuse carrière de plus 20 ans. Carole a sorti de nombreux singles et albums pour lesquelles elle a reçu une multitude de prix, dont le “World Music Award”, comme meilleur interprète du Moyen-Orient (Monaco 2014) et le “Murex d’Or” pour la meilleure artiste féminine de l’année 2013.

Le même soir, c’est le chanteur Mohamed Réda qui assurera la première partie de la soirée, a précisé la même source, ajoutant que cet originaire de Marrakech représente la nouvelle génération de la chanson marocaine moderne. Mohamed Réda compte à ce jour deux albums à son actif et de multiples concerts au Maroc et à l’étranger.

Samedi 22 juin, la scène Nahda vibrera avec la voix inimitable du chanteur libanais Assi El Hallani. Surnommé “Chevalier de la musique arabe”, Assi El Hallani est spécialisé dans les chansons à caractère jabali. L’artiste a, à son actif, plus de 25 albums et de nombreux concerts dans de prestigieuses salles internationales.

Yousra Saouf sera le talent marocain qui se produira en début de soirée. Devenue célèbre à l’âge de 20 ans, Yousra s’est fait remarquer lors de la deuxième saison d’Arab Idol. Sa carrière a été lancée avec le single Bghitou Yahlali suivi d’autres titres à succès tels que Habibi Mokhtalif et Ma Hibak.

Le dimanche 23 juin, le public aura rendez-vous avec une artiste qui ne cesse d’impressionner par des shows exceptionnels : Myriam Fares. Reine de la scène, la chanteuse libanaise a cumulé les succès en variant les styles, entre chansons arabes modernes, populaires et orientales. Toujours orientée vers la créativité et les nouvelles tendances, Myriam Fares collabore pour chacun de ses albums avec de grands compositeurs et producteurs de la musique arabe.

En première partie de la soirée, c’est l’incontournable duo égyptien Oka Wi Ortega qui se produira pour animer les foules. Les artistes Mohamed Salah et Ahmed Metwali sortent des sentiers battus et proposent un étonnant mix entre la musique populaire égyptienne et la culture hip hop. Très présent dans les réseaux sociaux, le duo Oka Wi Ortega attire des millions de vues et se produit dans les festivals les plus populaires d’Egypte.

Lundi 24 juin, le public sera sans doute ravi avec la présence du chanteur palestinien Mohammed Assaf. Le vainqueur d’Arab Idol 2013 a produit quatre albums à succès et offre un répertoire variant chansons jabali et titres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up