Mbarka Bouaida élue présidente du Conseil de la région de Guelmim-Oued Noun

Guelmim – Mbarka Bouaida, du parti du Rassemblement national des indépendants (RNI), a été élue, vendredi à Guelmim, présidente du Conseil de la région de Guelmim-Oued Noun, devenant ainsi la première femme à occuper ce poste dans le Royaume.

Mme Bouaida a obtenu 33 voix sur un total de 39 sièges que compte le Conseil de la région, lors d’une séance marquée par deux absences et l’abstention de quatre membres appartenant au groupe du Parti de la justice et du développement (PJD).

Par la suite, Mme Bouaida a présidé cette séance au cours de laquelle il a été également procédé à l’élection des membres du bureau, du secrétaire du Conseil et de son adjoint. La liste conjointe des membres du bureau, composée de six vice-présidentes, a décroché 33 voix contre 4 abstentions.

Il s’agit de Laârbi Aksam du RNI, premier vice-présidente, de Lahcen Belfqih de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), 2è vice-présidente, et d’Abba Mahmoud de l’USFP, 3é vice-présidente.

Nafiî El Ouaâban du Parti de l’Istiqlal (PI), Siham Azerki du parti du Mouvement populaire (MP) et Lalla Fatima El Lamzilqi du Parti Réforme et du développement (PRD) ont été élues, par la même occasion, 4è, 5è et 6è vice-présidentes.

Il a été procédé, en outre, à l’élection de Lalla Fatima Lamrini secrétaire du Conseil, ainsi que Mohamed Kabous son adjoint.

Dans une brève intervention peu après son élection, Mme Bouaida a remercié les membres du Conseil pour la confiance placée en sa personne, tout en saluant les efforts consentis par toutes les parties en vue de réussir cette opération et de trouver une solution honorable à la crise qu’a connue la Région.

En juin dernier, le ministre de l’Intérieur a reçu une lettre de démission de l’ancien président du Conseil de la région Guelmim-Oued Noun, Abderrahim Ben Bouaida, de son poste dans laquelle il a fait part de sa volonté de mettre fin définitivement et de manière irrévocable à sa mission à la tête de ce Conseil.

Par conséquent, le Conseil de la région a été convoqué pour élire un nouveau président et les autres membres du bureau conformément aux conditions, aux modalités et aux délais fixés par la loi.

En mai 2018, le ministère de l’Intérieur a annoncé la suspension du Conseil de la région de Guelmim-Oued Noun et la nomination d’une délégation spéciale chargée de l’expédition des affaires courantes du Conseil.

Le ministère a, ensuite, décidé en novembre dernier de prolonger, pour une dernière fois, la suspension du Conseil régional pour une durée de six mois et ce, “en l’absence de tout signe indiquant que les parties concernées cherchent à dépasser leurs différends et que les raisons ayant motivé cette décision persistent toujours”.

La délégation spéciale chargée de l’expédition des affaires courantes du Conseil avait continué, durant cette période, à exercer ses fonctions conformément aux dispositions juridiques décidées, afin de garantir la régularité du fonctionnement des services de la région durant la nouvelle période de suspension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up