Obsèques à Rabat du poète Ali Skalli Hussaini en présence de S.A.R. le Prince héritier Moulay El Hassan

Les obsèques du poète Ali Skalli Hussaini, auteur des paroles de l’hymne national, décédé lundi à l’âge de 86 ans, ont eu lieu mardi à Rabat en présence de S.A.R. le Prince héritier Moulay El Hassan.

Après les prières d’Al-Asr et du mort à la mosquée Achouhada, le cortège funèbre s’est dirigé vers le cimetière où le défunt a été inhumé, en présence des membres de la famille, du chef de gouvernement Saâd Dine El Otmani, de l’historiographe du Royaume et porte-parole du Palais Royal, Abdelhak Lamrini et d’autres personnalités notamment du monde de la culture et de la littérature.

L’assistance a déclamé des versets coraniques et élevé des prières pour le repos de l’âme du défunt, implorant le Tout-Puissant de l’accueillir dans Son vaste paradis et de lui accorder ample rétribution pour les efforts louables qu’il a consentis au service de son pays.
L’assistance a également prié Dieu de préserver Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, et de lui accorder santé et longue vie et de combler le Souverain en la personne de S.A.R. le Prince héritier Moulay El Hassan, de S.A.R. le Prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre famille royale.
Des prières ont été aussi élevées pour le repos de l’âme de feu S.M. Mohammed V et de feu S.M. Hassan II.
En cette douloureuse circonstance, S.M. le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille du défunt dans lequel le Souverain affirme affirme avoir appris avec une profonde affliction la triste nouvelle de la disparition de « l’un des pionniers de la littérature marocaine contemporaine, l’homme qui a écrit les paroles de l’hymne national du Maroc et enrichi la bibliothèque nationale par ses poésies et ses romans distingués dont certains ont été consacrés par de grands prix au Maroc et dans le Monde arabe ».
« Tout en se remémorant, avec considération, les qualités humaines du défunt, son patriotisme sincère et son attachement indéfectible au glorieux Trône alaouite, Nous implorons le Très Haut de l’accueillir dans Son vaste paradis, de le rétribuer grandement pour les services rendus à son pays et d’accorder à ses proches patience et réconfort”, souligne le Souverain dans le message.
Né à Fès en 1932, le défunt, qui est également auteur de nombreuses œuvres, avait remporté en 1982 le Grand Prix du Maroc et reçu, en 1992, le prix international du Roi Fayçal d’Arabie Saoudite en littérature enfantine.
Le défunt avait obtenu une licence en littérature à l’université Al Quaraouiyine avant d’y entamer une carrière d’enseignant.
Feu Skalli El Houssaini avait également occupé de nombreux postes, dont celui de conseiller culturel au sein du ministère des Affaires étrangères, de professeur à la faculté des Lettres et des Sciences, ou celui d’inspecteur général au ministère de l’éducation nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *