Perspectives FAO de la situation alimentaire En Afrique, les récoltes céréalières de cette campagne devraient baisser de 4%

Selon un nouveau rapport publié par la FAO sur les perspectives des récoltes de la campagne agricole en cours, la production céréalière en Afrique devrait diminuer de 4% par rapport aux 179,3 millions de tonnes moissonnés l’an dernier. Les conflits armés conjugués aux chocs climatiques qui frappent les différentes régions du continent sont à l’origine de ce recul et de l’augmentation du nombre de personnes souffrant d’insécurité alimentaire.

Les prévisions de la FAO des récoltes céréalières en Afrique n’augurent rien de bon notamment pour les pays situés au sud du Sahara augmentant ainsi le nombre de personnes souffrant d’insécurité alimentaire. L’Organisation onusienne s’attend à ce que la production des céréales en Afrique subisse un recul de 4% comparativement au record enregistré lors de la compagne précédente de 179,3 millions de tonnes, toutes espèces de céréales confondues. Cependant, ce recul ne reflète pas les disparités régionales. En Afrique du Nord, une production supérieure à la moyenne est prévue en raison de l’amélioration des niveaux de précipitations enregistrés en début de cette année. Au Maroc, le rapport de la FAO indique que la récolte céréalière, de 2017-2018, a été de 10,5 millions tonnes dépassant de 6% celle de l’année précédente et de 25% sur les cinq dernières années. En Afrique du Nord, les récoltes devraient revenir à leurs moyennes générales. La situation n’est pas la même en Afrique australe où les faibles pluies ont contribué à réduire la production céréalière cette année, avec des diminutions particulièrement importantes signalées au Malawi et au Zimbabwe. En revanche, les pluies abondantes en Afrique de l’Est ont stimulé les perspectives de production bien que provoquant des inondations localisées, selon le rapport de la FAO. En Afrique centrale, les confits armés persistants dans plusieurs pays continuent d’entraver la production agricole, malgré les conditions météorologiques favorables. Ce recul des récoltes céréalières ne concerne pas uniquement l’Afrique mais touche les principales zones de production. En Asie, le recul attendu est de -0,2%, Amérique Centrale et les Caraïbes (-1,3%), il est de -8,8% en Amérique du Sud, de -7,9% en Europe et de -0,1% en Océanie. Seule l’Amérique du Nord connaitra une amélioration de 1,2% de sa récolte céréalière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *