Le ministre de la culture et de la communication Mohamed Laaraj intervenant, lundi (24/07/17) lors d’une séance plénière à la Chambre des représentants, pour présenter le projet de loi n° 02-15 portant organisation de l'agence Maghreb Arabe Presse.

Plus de 8.347 activités culturelles organisées au niveau des régions au titre de l’année 2018

Rabat – Le nombre des activités culturelles et artistiques organisées au titre de l’année 2018 dans les différentes régions du Royaume s’élève à plus de 8.347, a fait savoir le ministre de la Culture et de la Communication, M. Mohamed Laaraj.

Parmi ces activités, 3.496 sont liées au théâtre et au livre avec, respectivement, 1.901 et 1.595 activités pour chacune des disciplines, a précisé M. Laaraj mardi lors d’une réunion tenue par la commission de l’Enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des Représentants, selon un communiqué du ministère.

Ainsi, le total des activités pour la région de Rabat-Salé-Kénitra a atteint 1.315 activités, tandis que la région de Fès-Meknès a organisé l’équivalent de 1.290 activités diverses, note la même source, qui ajoute que la région de Casablanca-Settat s’est, pour sa part, accaparée quelque 1.212 du total des activités, alors que la région de Tanger-Tétouan-El Hoceima compte à son actif 865 activités.

Pour ce qui est de la région de Draa-Tafilalet, il a été question de 667 activités, la région de Souss-Massa enregistrant 591 activités contre 577 activités pour la région de Béni Mellal-Khénifra et 502 pour Marrakech-Safi, précise le communiqué.

De leur côté, l’Oriental, Dakhla-Oued Eddehab et Guelmin-Oued Noun affichent, respectivement, 386, 281 et 254 activités.

Par ailleurs, le ministre a souligné que son département, conscient du rôle de l’action culturelle sur le plan régional dans l’élargissement du cercle de production et de consommation de la culture, œuvre à mettre en place des mécanismes visant à promouvoir les efforts culturels au niveau des régions, encourageant ainsi les services déconcentrés du secteur à fournir davantage d’efforts dans l’objectif de consolider et de valoriser les acquis culturels, et ce en réponse aux besoins culturels des citoyens conformément aux principes de démocratie, d’égalité et d’équité, conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up