Prison d’Aïn Sebaâ 1: La direction dément la hausse du nombre de cas de tuberculose

Rabat – La direction de la prison locale d’Aïn Sebaâ 1 a démenti, mardi, les allégations relayées par certains journaux et par des médias électroniques concernant l’augmentation du nombre de cas de tuberculose au sein de cet établissement pénitentiaire.
Citée par un communiqué de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), la direction de la prison locale d’Aïn Sebaâ 1 assure que seulement dix détenus (sur un total de plus de 8.000) sont atteints de cette maladie, précisant qu’ils sont mis en quarantaine et qu’ils bénéficient de la surveillance médicale et du traitement approprié.
La DGAPR, en partenariat avec le ministère de la Santé et les associations concernées, organise, au profit des détenus, des campagnes périodiques de sensibilisation et de diagnostic sur les maladies transmissibles (tuberculose, sida, hépatite), affirme le communiqué.
“Contrairement à ce qui a été relayé par les médias en question, le ministère de la Santé a été partie prenante dans les différentes campagnes de diagnostic et de sensibilisation”, assure la même source.
“Les médias qui ont délibérément diffusé ces fausses informations, n’ont pas essayé de contacter la direction ou la DGAPR pour s’enquérir de la situation sanitaire au sein de l’établissement pénitentiaire, ce qui démontre qu’il s’agit d’un acte de mauvaise foi visant le secteur pénitentiaire et les partenaires de la Délégation générale en matière de prise en charge médicale”, note la même source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *