Quatre individus arrêtés à Nador et Driouch pour leurs liens présumés avec un réseau d’organisation de la migration illégale et de trafic de drogue

Rabat – La brigade de la police judiciaire de Nador a procédé lundi matin, en étroite collaboration avec les éléments de la brigade nationale de la police judiciaire et sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, à l’arrestation de quatre suspects, dont une femme, pour leurs liens présumés avec un réseau criminel s’activant dans l’organisation de la migration illégale et le trafic de drogue.

Cette opération sécuritaire conjointe a été menée dans la ville de Nador et la région de Tazarine relevant de la la province de Driouch et a permis l’interpellation des quatre mis en cause, dont l’un faisant l’objet de cinq avis de recherche à l’échelle nationale, pour l’organisation de la migration illégale, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Les recherches effectuées dans le cadre de cette opération ont permis la saisie de trois embarcations, un moteur, des pompes pneumatiques et des dispositifs de localisation maritimes, d’importantes sommes d’argent en monnaies nationale et européenne, outre une voiture, deux motocycles, des téléphones portables et des reçus de transferts d’argent, ainsi qu’une quantité de 1,5 kg de chira, 320 paquets de cigarettes de contrebande et des armes blanches, souligne la même source.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet, en vue d’élucider les ramifications de ce réseau criminel et ses éventuelles connexions aux niveau national et international, conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up