A l'occasion de la visite officielle du pape François au Maroc, l'association Action Now Africa en partenariat avec Centro Di Accoglienza Padre Nostro-ETS organise, vendredi (29/03/19) à Rabat, une conférence sur le thème: ''La visite du pape au Maroc, symbolique et espérance'', animée par le Professeur Abdellah Cherif Ouazzani...

universitaire:La visite du Pape au Maroc, un événement historique eu égard au contexte international marqué par des conflits

Rabat – La visite qu’effectuera Sa Sainteté le Pape François au Maroc, sur invitation d’Amir Al-Mouminine, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, est un événement historique, eu égard au contexte international actuel marqué par des conflits, des affrontements et des actes terroristes menés au nom de la religion, a souligné vendredi à Rabat, le professeur à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales, Abdellah Cherif Ouazzani.

Alors que le contexte actuel impose à tout le monde d’opter pour davantage de tolérance, de respect, d’altérité et de cohabitation, la visite du Pape, les 30 et 31 mars, se veut un appel destiné au monde entier pour se réconcilier avec les valeurs nobles de fraternité, d’amour, de vivre-ensemble et de justice humaine, a indiqué M. Ouazzani lors d’une conférence organisée par l’association Action Now Africa et l’université Mohammed V de Rabat, sous le thème “La visite du Pape au Maroc, symbolique et espérance”.

Il a, dans ce sens, affirmé que le Maroc, de par sa position géographique, était et restera toujours un pays précurseur en matière de promotion du dialogue interreligieux et un défenseur de l’Islam du juste milieu, rejetant toutes formes de haine et d’extrémisme.

Pour sa part, le doyen par intérim de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Rabat-Agdal, Mohammed Zakaria Abouddahab, a indiqué que la visite du Pape au Maroc revêt une “importance particulière”, dans la mesure où le Royaume est reconnu comme une terre de dialogue, promu, concrétisé et opérationnalisé par son ouverture aux autres religions.

De son côté, le directeur du Centre “Di accoglienza Padre nostro”, directeur scientifique de la Fondation Jean Paul II, Maurizio Artale a mis en avant le thème de cette visite, placée sous le signe du dialogue interreligieux, notant que cet événement est une occasion de très haut niveau visant la consolidation des acquis en la matière.

A cette occasion, M. Artale a rappelé que la visite du Pape au Royaume s’inscrit dans la continuité du discours du Pape Jean Paul II adressé aux jeunes musulmans au complexe sportif de Casablanca il y a 34 ans, dans lequel il a affirmé que l’église catholique respecte catégoriquement les traditions spirituelles de l’Islam, à l’instar de toutes les religions célestes.

Selon les organisateurs, cet événement organisé à l’occasion de la visite du Pape au Maroc, en partenariat avec le centre italien “Di accoglienza padre nostro”, dans le cadre de la diplomatie parallèle, a pour objectif de débattre, en présence d’étudiants et d’un large public, la question du dialogue interreligieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up